Un appartement parisien dans l'esprit brocante-ethnique (avant/après)

Il y a quelques temps, j'ai eu la chance d'être appelée pour rafraichir un appartement datant du XVII ème, dans le 1er arrondissement de Paris. Ma cliente en était la propriétaire et le louait en meublé depuis de nombreuses années.

Les anciens locataires étant partis et ayant laissé les lieux dans un triste état, elle a fait appel à moi afin de lui redonner de l'éclat avant l'arrivée de nouveaux locataires. 

 

Le budget de remise à neuf étant assez élevé, Salomé souhaitait une décoration à moindre coût, l'idée était donc de recycler et réutiliser un maximum de choses déjà présentes dans l'appartement, tout en gardant cet esprit ethnique et brocante qu'elle affectionne tant.

L'appartement se trouve au troisième et quatrième étage d'un immeuble parisien datant du XVII ième siècle. Cette partie des communs étant privatisée, elle forme comme un hall d'entré. Pour cette pièce ma cliente voulait un camel, une couleur chaude comme le désert, qui puisse s'accorder avec les tommettes des marches. Nous avons opté pour le Ocre Rocheuse de Chromatic. 

 

Relooking :  

  • Nous avons décoré la table basse laquée d'un papier peint ginkgo. 
  • Etagère transformée en meuble tv grâce à l'ajout de pied épingles. 
  • Petite bibliothèque peinte en orange Makina. 

Achats :

  • Canapé 2 places Como - Habitat. 
  • Chaises fourmis - Fly

Une nouvelle cuisine à été posée. Pour les meubles hauts j'ai fait le choix des facades Järsta chez Ikea. Nous avons conservé l'ancien buffet qui a été poncé puis ciré et au dessus duquel 3 suspensions ont été installées.

Dans le salon, les murs et les entre-poutres ont été peints en blanc, les poutres ont été brossées afin de retrouver la teinte plus claire et chaude du bois d'origine. Le sol à quant à lui été poncé puis vitrifié. Enfin, un sous-bassement a été peint avec le orange Makina de Chromatic comme un echo à la cuisine. 

L'escalier menant à l'étage a été désossé et nettoyé. Nous avons choisi de laisser apparentes les poutres anciennes de la structure et d'y fixer des marches en hêtre (ce qui explique le côté décalé des dîtes marches). Les contre-marches ont été peintes de la même couleur que le sous-bassement. 

 

Le couloir a simplement été rafraichi et rangé. 

La salle de bain a été repeinte en blanc, de jolis rideaux ont été ajoutés sous l'évier ainsi qu'aux fenêtres et une tringle ovale a été fixée au dessus de la superbe baignoire pattes de lion chinée par Salomé il y a quelques années.

 

Dans ces deux chambres peu de choses ont été faites. Un simple rafraichissement des murs et du mobilier dans la chambre d'enfant, le cercle jaune ayant été peint par Salomé lorsqu'elle y vivait. Le mur de la chambre 2, lui, a été peint avec le Bleu Tokara (toujours chez de Chromatic), un très joli bleu-vert céladon qui correspondait parfaitement à l'esprit asiatique donné à la pièce. 

 

 Enfin, dans la chambre au dernier étage, les murs ainsi que les poutres - qui alourdissaient le plafond - ont été peints en blanc. Pour le mur du fond, j'ai proposé à ma cliente un jaune curry, mais après discussion elle à opté pour le Jaune Sahara qui est un peu plus pâle. Un garde-corps a été installé afin de sécuriser la pièce. J'ai suggéré à Salomé de remplacer les balustrades en plexiglass initialement prévues par de la corde, toujours dans un esprit d'allégement et afin de renforcer la touche ethnique de l'ensemble par l'ajout d'une matière brute et naturelle.   

 

 

Ce projet me permet de vous dire que l'on a pas besoin d'acheter beaucoup de choses pour un grand changement. En déplaçant les objets, en les mettant en valeur, en relookant et rafraichissant les meubles et en ajoutant de la couleur ou du blanc aux murs, votre pièce peut changer comme par magie. :) 

Écrire commentaire

Commentaires: 0